roxy peroxyde, artist, urban art, mural, musée romeo's romeo's museum
roxy peroxyde, artist, art, urban art, mural, romeo's museum, musée romeo's

DERRIÈRE LE PROJET ROMEO’S GIN, IL Y A UN SÉRIE DE 24 ARTISTES MONTRÉALAIS. ON LEUR A POSÉ PLUSIEURS QUESTIONS POUR COMPRENDRE LEUR VISION ET LEUR EXPÉRIENCE DU MUSÉE ROMEO’S, LE PREMIER MUSÉE D’ART URBAIN AU CANADA!

Q : Qu’est-ce que ça te fait d’être ici avec 23 autres artistes ?

R : C’est sûr que c’est un grand privilège, spécialement parce que c’est ma première murale. Je me sens très chanceuse d’être prise par l’équipe de romeo’s gin.

Q : Comment as-tu trouvé l’expérience de peindre dans une cage d’escalier ?

R : Il fait chaud, mais à part ça, ça va! C’est surtout la distance qui est compliqué, de devoir monter et descendre les marches.

Q : Pour toi, c’est quoi ta définition du musée ?

R : pour moi, ce serait un lieu de recueillement. Dans le fond, je vais là quand je suis en manque d’inspiration. C’est vraiment comme mon église.
Dans une perspective quasi narrative, Sauriol expose une perspective féminine sur un sujet lui-même toujours féminin. C’est à son avis le meilleur véhicule d’expression de ses états d’âme, de sa sensibilité et de la force qui la caractérise.
roxy peroxyde, artist, art, urban art, mural, romeo's museum, musée romeo's
roxy peroxyde, artist, art, urban art, mural, romeo's museum, musée romeo's

NATURE HUMAINE

Un rappel que la nature reprendra toujours le dessus sur l’homme. Le besoin vital de l’humain à reconnecter avec celle-ci.
-Roxy Peroxyde